BLOG

L’usage du S&E pour la prise de décision : le cas du projet CHARM2
Leer en español | Read in English |
2020-12-11

Autrice: Isabel Tejo | Pays: Les Philippines

L’année 2019 aurait dû être l’année de clôture du projet CHARM2*. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Depuis le début, le projet a dû faire face aux retards dans son financement, provoqués par le manque d’approbation opportune du projet. Au deuxième trimestre de la dernière année, le progrès global du projet était de 65% ; très en dessous du 80% attendu.

Face à ce scénario, dans l’Unité de suivi et évaluation nous avons dû expliquer la situation aux parties prenantes du projet. Nous avons dû leur informer que, malgré leur disposition à mettre en place les projets d’infrastructure prévus, le gouvernement national n’avait pas fourni les fonds nécessaires et, pour autant, nous ne pouvions toujours pas continuer avec la mise en œuvre. Dans la formation de PRiME j’ai appris des compétences importantes pour l’analyse et l’interprétation de données, ainsi que des outils pour le visionnage de résultats de S&E, qui ont été utiles pour présenter la situation du projet aux parties prenantes touchées.

Dans la réunion du Comité de direction interinstitutionnel régional (RISC, sigles en anglais), nous avons présenté l’avancement du projet aux gouverneurs de six provinces de la région administrative de Cordillera et aux directeurs des organismes chargés du développement régional. Le coordinateur de S&E du projet a présenté les résultats globaux avec des graphiques qui comparaient les résultats prévus avec les progrès réels achevés. Il a expliqué que l’énorme différence était due principalement au retard dans l’accès aux fonds suite à l’approbation tardive du budget national.

Pour la réunion, il m’a demandé de préparer une diapositive où j’expliquais la situation financière du projet, qui a été aggravée à cause du manque de fonds annuels pour le développement d'infrastructures. L’explication a bien été accueillie et d’autres représentants des organismes ont manifesté leur intérêt à savoir comment le Département de l’Agriculture traiterait-il ce problème-là, car ils étaient en train de subir la même situation. Les représentants régionaux de l’Autorité nationale du développement économique ont demandé comment ils pouvaient aider et se sont engagés à trouver des solutions à la situation du projet.

PRiME m’a aidée à comprendre que les activités de S&E dans les projets ne sont pas intentionnelles ni pertinentes uniquement pour ceux-ci. L’information récoltée est utilisée pour prendre et se tenir à des décisions qui auront un impact sur le projet. J’ai aussi appris que les informations que je partage avec mon superviseur sont pertinentes pour la prise de décisions.

Je suis engagée à partager ce que j’ai appris dans PRiME avec mon équipe de S&E. Nous ferons de notre mieux pour appliquer les connaissances acquises récemment pour mieux suivre et évaluer.

Face à l’avenir, je pense que nous serons mieux préparés pour la tâche difficile de mettre en place une évaluation et pour préparer le rapport de finalisation du projet.

 

*CHARM2 est le résultat de l’évolution du Projet de gestion de ressources agricoles des hauts de Cordillera (CHARM, sigles en anglais), mis en œuvre au début par le gouvernement des Philippines, à travers le Département de l’Agriculture, et financé conjointement par la Banque asiatique de développement (ADB, sigles en anglais) et le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) entre 1997 et 2014. Le projet avait pour but de réduire la pauvreté de la population indigène de trois provinces de la région administrative de Cordillera aux Philippines. Grâce à ses résultats et au besoin de rendre les interventions durables, l’échelle du projet a été augmentée et ses activités se sont répandues aux six provinces de la région, mettant l’accent sur les zones les plus pauvres. En 2018 une nouvelle étape d’augmentation de l’échelle du projet, CHARM2, a été approuvée. Cette fois-ci, le projet se concentre principalement sur le développement de l’infrastructure rurale, agroforestière et de soutien de Cordillera.

Sign up to our Newsletter